Archive pour February 2008

[TimeLapse] un journée de Travailleur Du Web

Publié le 29 February 2008, par Babozor

(ou presque un peu plus en fait… de 18h hier jusqu’à 1h30 aujourd’hui)

[dailymotion x4jhtf]

le lien pour ceux qui le voient pas dans leur lecteur RSS

Une journée prise en auto-photo depuis le iSight de mon MacBookPro, grave à eyeSight.
Rigolo et instructif (oui je me touche souvent la barbe, elle repousse…)

AU programme:
– boulot
– petit dessin animé avec mademoiselle
– boulot
– petit film
– boulot
– blogging
– boulot

Communication interne/interpersonnelle

Publié le 29 February 2008, par Babozor

todo.jpg

Autant de personnes et de structures que de façon de communiquer, c’est plus ou moins ce que m’a apporté ma (longue?) expérience.
Que ce soit à l’intérieur d’une organisation ou entre les personnes, les façons de communiquer sont multiples et chacun avec un but précis.

l’email
Un des moyens les plus utilisés je pense par les Travailleurs Du Web (en même temps c’est un peu normal vu notre métier) aussi bien pour des communication institutionnelles que pour des questions/tâches à effectuer/documents à transmettre.
Le principal piège est de flooder ses collègues sous des floppées de mail pseudo intéressant, de mettre la terre entière en copie ou de poser une question précise à plusieurs destinataires (là on est sûr que personne ne nous répondra puisque chacun pensera que l’autre y répondra).

le messenger
Utilisé le plus souvent pour des messages courts, des explications, des envois de fichiers ou liens… très utilisé entre les membres d’une même équipe, et parfois avec un client (je ne le conseille à personne mais certains le font).
Le danger est simple: envoyer un message à la personne qui est à 50 centimètres plutôt que de lui parler (encore que quand j’écoute du Meshuggah à fond mon boss m’envoi des messages pour voir si je suis dispo ou ne pas me déranger directement)

directe
Personnellement c’est ma méthode préférée… l’information passe toujours mieux quand on est en tête à tête, quand on montre un exemple de ce que l’on cherche ou veut dire.
Le danger dans ce type de communication c’est d’aller embêter son voisin 22 fois en 34 minutes pour des bêtises.

petits mots doux
Certains adorent ça (la preuve en photo), laisser des notes, des post-it… très old school comme méthode, mais qui a fait ses preuves.
Le danger? simple: avoir son espace de travail redécoré de papiers de toutes les couleurs (le plus souvent jaune, vert et rose) et ne plus savoir quoi faire.

la réunion
Arme préférée des grosses structures (pour gâcher le temps de tout le monde), c’est une bonne technique quand le sujet et le temps de la réunion sont borné et qu’elle est bien modérée.
Le danger? prévoir des réunions pour définir le thème de la prochaine réunion

Et vous c’est quoi votre méthode préférée, celle que vous utilisez le plus?
Quelques anecdotes rigolotes à partager?

Findawine: Presque Béta / Start-up

Publié le 29 February 2008, par Babozor

presquebeta1.jpg
[de gauche à droite: seb, damien, julie, jorge et julien]

Voilà maintenant un peu plus de quatre mois que je suis chez findawine (ou trouverunvin pour les frenchy) il est donc temps de faire un micro point et de vous livrer mes réactions/réflexions.

Avancement du projet
Personnellement c’est la première fois que je vois un projet comme celui là… ambitieux, rigoureux, ultra intéressant et qui se passe aussi bien (certes il y a de temps en temps quelques accrocs, mais rien de dramatique). En quatre mois on va pouvoir sortir une béta publique (d’ici quelques jours/semaine à priori) fonctionnelle, pour moi c’est du jamais vu, le projet avance bien, il y a bien sûr au moins 6 mois de dev prévu pour 14 528 sous-projets, mais le principe, le coeur de l’application est là, il tourne bien… ça fait super plaisir. Si le marketing et les partenaires suivent (et je vois pas pourquoi) ça va être une tuerie… (de la charcuterie/boucherie pour la concurrence)

Equipe/ambiance
Là rien à dire au contraire… je suis le plus vieux (mais ça j’y peux rien), avec des patrons-associés sympa (Damien et Julien sur la photo), jeunes, mais responsables et qui savent où ils veulent aller (et je dis pas ça parcequ’ils lisent Travailleurs Du Web) à l’écoute… idéal.
Au fur et à mesure on commence à se constituer une belle petite équipe, avec deux stagiaires merveilleux: seb et jorge. Seb ben je sais pas trop quoi dire, il est sympa, bosseur, répond au quart de tour, sait s’adapter aux problèmes et aux contraintes (bon je fonde une boîte et je le débauche!). Jorge aussi assure comme un malade, plutôt axé front-office, complète merveilleusement Seb.
Damien va nous rejoindre d’ici peu et là je sens que l’extase est proche, tous ces développeurs sympa et talentueux ensemble, comment cela pourrait-il merder? (par ma faute… han comment je me mets l’auto-pression!)
Pour compléter ça, Julie la reine du blog remet une couche marketing.
On a eut aussi la chance pendant quelques semaines de profiter de l’expertise de Dame Tratine, un vrai pro et toujours un plaisir de travailler avec lui (si vous avez des besoins en graphisme / montage je vous le conseille chaudement).

Les dernières semaines ont été assez tendues avec des deadlines assez serrées et pas mal de pression, mais l’ambiance reste très très bonne, on mange ensemble, on rigole, je les soûle avec ma musique de barbare, la routine quoi…

presquebeta3.jpg

Le bon choix?
La question est donc, ai-je fait le bon choix, ai-je eut raison de suivre mon instinct (qui m’avait faillit deux fois de suite en quelques mois)? Oui, oui et re-oui…
Même si pour l’instant mes patrons résistent à mon forcing iphonesque (pour vérifier que le site tourne bien dessus évidemment c’est un investissement professionnel indispensable… et bien pouvoir rebooter le serveur à partir d’un téléphone… ultra indispensable) je pense avoir fait le bon choix.
Après beaucoup d’errances je pense avoir trouvé (enfin!) ma place.
Confirmation (définitive?) d’ici quelques mois (et béta d’ici peu)

Promouvoir son blog

Publié le 29 February 2008, par Babozor

pieuvre.jpg

Adrien m’a envoyé un email il y a de cela quelques semaines (oui je sais je suis à la bourre aussi sur les réponse aux emails, et je m’en excuse platement) avec quelques questions sur la promotion de son blog.
Dans le méandre des blogs (les pas mis à jours, les perso, les copieurs), comment faire ressortir le votre?

1. Choisissez votre cible / votre niche
Le premier objectif est de bien définir le thème de votre blog, ne vous éparpillez pas, si vous êtes un développeur, parlez de développement, si vous êtes passionné par les moutons, parlez des sujets autour du mouton.
Trouvez une niche, un sujet peu ou pas abordé. Il existe aujourd’hui des blogs plus ou moins professionnels sur tout et quasiment n’importe quoi (une simple recherche vous fera très vite halluciner), mais certains domaines peuvent encore être comblés… cela peut venir aussi d’une approche différente sur un sujet.
Essayer de trouver un sujet ou une approche inédite (si vous ouvrez par exemple un blog sur les gadgets électroniques… et bien bonn chance :) )

2. Du contenu pertinent
Du contenu pertinent par rapport au terme de votre blog est sans aucun doute un bon moyen de vous faire remarquer. Si par exemple vous avez un blog sur les moutons, et que vous écrivez régulièrement des articles intéressants sur les moutons, il est évident que votre blog risque d’apparaître dans les recherches sur les moteurs de recherche (même sur des sujets connexes) et que vous allez commencé à être cité à droite à gauche (et un jour devenir peut être une sommité dans le domaine des moutons).

3. Etendez vos tentacules
Les moutons vous intéressent (puisque vous bloggez sur ce sujet sans arrêt) il est donc quasiment sûr que vous allez traîner sur les autres sites/blogs qui parlent de mouton. N’hésitez pas donc à partager vos informations, à envoyer des mails pour signaler un article intérssant, laisser des commentaires, etc…

4. Persévérance et Patience
Soyez patient… et continuez à écrire (du contenu pertinent on y revient sans arrêt décidément) tôt ou tard, la qualité de vos articles et leur tronc commun (la niche ou l’approche que vous avez choisi) vous amèneront sans aucun doute à la célébrité (avec femmes/hommes nu[e]s et contrats de publicité à la clef). Sans rire c’est la persévérance qui paye, les bloggers stars américains d’aujourd’hui l’ont fait pendant plusieurs années avant d’avoir un minimum de reconnaissance (et de fonder aujourd’hui un business lucratif dessus)

Quelques sites/blogs à consulter sur le sujet (en anglais, si quelqu’un en connaît en français…)
copyblogger
dailyblogtips
problogger
Shomeney
[même si ces blogs parlent souvent de qualité d’article, ils sont axés à 70% sur la monétisation des blogs, pas mon sujet favoris, mais certains articles valent vraiment le détour]

Bien évidemment si vous des recettes secrètes à nous communiquer (ou à Adrien) elles sont les bienvenues!

Séance de debuggage

Publié le 28 February 2008, par Babozor

debuggage.jpg

Petite séance de debuggage CSS avec Dame Tartine, qui pour l’occasion essaye de caser le plus grand nombre d’ordinateurs sur une même table.
Le debuggage c’est toujours un peu la galère, même en essayant de faire le code le plus propre possible et le plus cross-plateforme possible, il y a toujours du travail.
Que ce soit pour le CSS ou le javascript… plusieurs OS, plusieurs Browsers: pleins de possibilité de plantages et de merdouilles. Même si il est possible d’émuler plus ou moins certains navigateurs sur certaines machines, le meilleur moyen reste encore d’avoir physiquement ces différents environnements à disposition.

Le debuggage est aussi une galère pour les chefs de projets… puisque difficilement quantifiable, on peut estimer “à la louche” quel temps devrait prendre tel ou tel correction de bug, mais aucune estimation fiable.

Et vous c’est quoi votre méthode de debuggage?