Archive pour January 2009

QuadCamera – Appli iPhone LomoStyle

Publié le 28 January 2009, par Babozor

Si comme moi vous êtes un adepte des vieux appareils argentiques de l’ancien bloc de l’est des années 70 (praktica power!) et que vous avez un iPhone, vous allez adorer QuadCamera.

quadcamera.jpg

C’est un petit soft payant (1,59€) qui vous permet de prendre une série de photo à la façon des lomos (comme le ActionSampler par exemple) qui donnent des photos intéressantes.

marie_quadcamera.jpg

Vous avez la possibilité de choisir votre format (4 ou 8 photos en mode paysage ou non) le timer entre chaque photo, la possibilité de garder la couleur ou de mettre les photos en noir et blanc…
Petite application sans prétention, mais super fun.

Mon bureau à la maison: outil ultra antiGTD

Publié le 28 January 2009, par Babozor

ultraGTD.jpg

Faites ce que je dis
Ne faites surtout pas ce que je fais (en tout cas pas comme mon bureau à la maison)

Une vision d’horreur: mon bureau à la maison…
– Mon laptop avec un micro place (à moitié en équilibre sur un petit bout de bureau)
– Pas de chaise: un vieux bac à linge à moitié défoncé recouvert d’un vieux coussin
– Ubuntu le copain à mademoiselle (heureusement que le clavier et la souris sont filaire sinon on aurait du mal à les retrouver de temps en temps)
– Plein de Cd, DVD
– Plein de papiers et câble qui traînent à moitié

J’y passes en fait très peu de temps, mais un de ces jours ça va demander un sérieuse réorganisation…
Allez soyez pas timide, montrez nous aussi votre bureau… voir si il est bien rangé (ou aussi bordélique que le mien)

Dev – Chef de projet débutant = UWTF?

Publié le 28 January 2009, par Babozor

dev_cdp.jpg

(et UWTF = Ultra What The Fuck!)
Hier, je suis tombé sur ça dans mes flux RSS: une annonce pour un job, je ne citerais pas la source (j’aime bien voir les différentes annonces qui sont postées pour des jobs, de temps en temps on rigole bien)

Là en l’occurrence, on demande un Développeur – Chef de projet… débutant!

Le concept de Développeur – chef de projet?
Voilà donc un nouveau concept qui émerge, celui du dev / chef de projet… et on peut lui trouver plusieurs explications:

1. Chef de projet qui s’y connait un peu en ordinateur et autre trucs avec du wifi, une souris, les fils, le machin et the internets…
On a déjà des CdP qui sont très bien, mais dès qu’on leur parle de jQuery, de base de données ou de WebService ils tombent dans les pommes ou nous attaquent avec de la bave aux lèvres, donc on a besoin d’un petit jeune, un développeur, un mec qui a déjà touché un clavier pour autre chose que d’envoyer un message sur facebook (ou un commentaire kikouLol)…

2. Développeur et puisqu’on a pas assez de thunes aussi CdP (pour le même prix, vu que c’est un débutant il sera notre esclave sous-payé)
Ben ouais, c’est la crise, pourquoi embaucher deux personnes quand on peut avoir la même chose à moitié prix. Ce serait idiot.
Et puis ça lui fera de l’expérience…

3. Je comprends pas
Soit je suis con, soit je comprends pas, Développeur c’est un métier, un vrai, super demandeur, tout comme Chef de projet, avec des qualités très différentes d’un poste à l’autre. On ne peut pas tout demander à quelqu’un (à moins de se vouer et vouloir aller au plantage)

Donc là je comprends pas… aidez moi
Vous en pensez quoi de cette annonce?
Perso je penses que c’est n’importe quoi, mais peut être je me trompes.

Web Development Project Estimator

Publié le 28 January 2009, par Babozor

wdpe.jpg

Voilà un lien que j’avais eut par le très bon SwissMiss (blog extraordinaire, toujours des trouvailles démentielles) et qui était resté dans mes tiroirs depuis…

Web Development Project Estimator par Astuteo (une agence/studio et du coup à dû donner à plein de gens l’envie de travailler avec eux, vu la qualité de l’outil) vous permet de prévoir le budget prévisionnel de votre appli web.
Super bien fait, simple… j’adore

Syndrôme post release: le baby-blues du développeur

Publié le 28 January 2009, par Babozor

accouchement3_1963.jpg

C’est dans l’ordre des choses et cette fois ci encore je n’ai pas faillit à la règle… Busineo est en ligne, la pression est doucement retombée et me voilà malade depuis hier… sorte de baby-blues du développeur. Voici donc symptômes et solutions (pour éviter un release-blues prolongé)

On tiens sur la pression…
Seul (ou presque en comptant Kadiatou ma super apprentie-stagiaire) à développer une application web pendant un peu plus de 6 mois ça use… pas mal de pression pour que la solution soit en ligne le plus vite possible, le mieux possible, etc…
Une petite structure c’est super (en tout cas je penses réellement que ça me correspond) mais on est obligé de réellement prendre ses responsabilités, aucun prestataire ou collègue sur qui rejeter la faute, si cela ne marche pas, il faut que ça avance, que ça marche.
C’est un peu un système en marche forcée… on tient, on passes soirées et week end sur le projet (parcequ’on le veut bien et qu’on est passionné), on tombe un pu malade, mais on peut juste pas s’arrêter, donc on continue.
Et puis vient la release, la sortie enfin de l’application, même si elle n’est pas parfaite et reste largement améliorable, on a fait la première partie du travail, le plus dur: lever de terre une application.

Malade
Passé quelques jours/semaines où on ne réalises pas vraiment ce qui se passes, on débugge pas mal, on passes son temps à réparer des trucs à droite à gauche, et là arrive la fourberie ultime: le corps nous mets en demeure de nous arrêter (on tombe malade, pour moi sous la forme d’une gastro fulgurante dont je vous épargnerais ici les détails gores).
Pas trop de solution: se reposer, dormir, se recharger pendant un ou deux jours… s’écouter un peu, redescendre… pour pouvoir encore mieux attaquer ce qui viens après.

Comment bien redémarrer / rebondir
Etre malade ou prendre quelques jours de repos après une grosse release c’est normal. Beaucoup de travail, de pression, il faut se reposer. Le piège par contre est de trop se reposer, de ne pas savoir rebondir et de rester dans une espèce de latence post release qui pourrait lui être mortelle.
Le but est donc de décompresser un peu (péter un bon coup) et re-démarrer avec des objectifs clairs, ne pas laisser s’installer un flou dans la direction que l’appli ou l’équipe doit prendre.

Bon ben c’est bien joli tout ça, mais moi je dois aller me recoucher, soigner ma gastro et ensuite on repart à fond les ballons
Et vous, déjà vécu le syndrôme poste-release?