TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

2008… un bilan et au delà?

Publié le 5 January 2009, par Babozor dans la catégorie Divers

paris_neige.jpg

Je ne suis pas un fanatique des fêtes embrumés, je déteste Noël (bien obligé avec mademoiselle et ses rêves de robes de princesse qui brillent… voeu exhaussé btw), encore plus la Saint-Silvestre (c’est mon côté Ours grognon asocial qui repointe le bout de son nom), je hais encore plus tout le cérémonial qui est autour, les voeux factices, les souhaits pas sincères et tout ce qui va avec.
Mais les données sont là, on change d’année (d’autres diront que c’est juste un jour de plus et je suis globalement d’accord), mais ça peut être aussi l’occasion de se poser deux minutes, jeter un rapide coup d’oeil en arrière, faire le point… pour essayer de ne pas reproduire les erreurs, faire mieux, plus, etc…

Alors cette année 2008?
Je dirais que globalement c’était une bonne année.

2008 l’année ou mademoiselle a commencé l’école
Et ce n’est pas rien, puisque mademoiselle est officiellement passée du stade de bébé, à celui de petite fille avec son entrée à l’école. Pour l’instant rien à dire, elle adore ça, pousse à vue d’oeil, apprend, se fait des copines (sauf Jaouen qui apparement est méchant puisqu’il veut pas lui donner la main, si je l’attrape ce vilain Jaouen…) pleure même le mercredi quand y’a pas école, donc pour l’instant rien à dire c’est nickel.

2008 l’année où je me suis fait lourdé comme un bouse
Bon j’y reviendrais pas encore une fois (c’est presque quasiment digéré… depuis le temps), mais que cela me serves de leçon… bien choisir les gens avec qui on va et veut travailler c’est primordial.

2008 l’année où je me suis remis au vélo
Grâce d’abord au vélib et ensuite au vélo que m’a filé Fadi, je me suis remis au vélo… et j’avoues que ça m’a fait un bien fou. Bon le vélo est tout ruiné et je cherches une solution pour en acquérir un pas ou peu cher. J’ai pu surtout m’extraire du système de transport collectif parisien (le métro en gros) qui pour moi est des plus stressant, mais aussi faire un peu de sport (ce qui est censé arranger mon tour de ventre) ce qui ne m’a apparemment pas rendu plus maigre (ou moins gros au choix), mais j’ai pu me muscler un peu (depuis j’ai des mollets de psychopathes et des cuisses de gladiateur… non je ne ferais pas de photo). Beaucoup de stress en moins, un peu de sport, on économise sur le coût de la carte Orange, globalement un super bon plan

2008 l’année où j’ai peut être trouvé ma place
Depuis maintenant un peu moins (ou plus je me souviens plus trop) de 6 moins, je suis chez Busineo… Leur concept est brillant (tous ceux à qui je l’explique sont enthousiasmés et veulent le voir à l’oeuvre) Fadi et Karl sont sympa et professionnels, l’ambiance est nickel un mix entre déconne et gros boulot, les bureaux placés en plein centre de Paris (sans fenêtre, ni chauffage mais avec un sky-dome de lumière). Donc pour l’instant très bonne entente avec les boss, une apprentie (Kadiatou) qui est sympa et bosse super bien. Une release prévue dans les jours qui vienne (et donc ma dé-barbification par la même occasion)… une année 2009 qui s’annonce bien pour Busineo, et l’impression que j’ai peut être (enfin!) trouvé ma place.

2008 l’année où les geek barbus prennent (enfin!) la parole
Oui, 2008 aura été pour moi l’année où je me serais lancée dans la folle épopée de LaGrotteDuBarbu… avec une idée simple: faire et montrer des trucs rigolos que les barbus font dans leur grotte, mais surtout inciter les gens à réaliser des choses, hacker des bidules, prendre du plaisir, se ré-aproprier (enfin) les objets ou technologies de notre quotidien. Pleins de projets barjots pour des épisodes qui s’annoncent démentiels, avec quelques guests.
Bref, en 2008 j’ai enfin assumé pleinement mon côté geek et bidouilleur bizarre (et pour l’instant c’est pas mal, plus de 12 000 vues cumulés sur les 8 premiers épisodes, pas la notoriété internationale, mais pas vraiment mon but non plus)

2008 l’année de la crise, récession, tout ça…
2008 ça a été aussi l’année de la crise financière, du chômage qui grimpe, des travailleurs pauvres… et sans doute le signe que les grosses entreprises et institutions telles que nous les connaissons aujourd’hui ne sont pas si solides ou si in-déboulonnables. Que penses que renflouer un navire qui coule à coups de milliards d’euros est une bêtise (à part pour ceux qui en profitent bien sûr, et dans le lot certains risquent de bien se gaver), que le système économique tel qu’on le connaît est en bout de course. J’y voit surtout une opportunité unique pour toutes les personnes motivées et talentueuses, qui peuvent proposer une réelle alternative…

Voilà pour mon année 2008…
Bon ben on reste sur la même lancée, on continue à faire ce qu’on aime… et on va tout déchirer en 2009



Laissez un commentaire