TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

Produire un podcast Vidéo: pourquoi, comment, combien?

Publié le 4 April 2009, par Babozor dans la catégorie Gestion de projet, Matériel, Outils, Vidéo

produire_podcast.jpg

Voilà maintenant quelques mois que je produis plus ou moins régulièrement un petit podcast vidéo: LaGrotteDuBarbu (pour ceux qui sont jamais allé voir, honte sur eux!)… retour sur ces quelques mois d’expériences (depuis novembre 2008 en fait donc 5 mois) après un peu plus d’une demi saison (18 épisodes en ligne sur les 32 prévus pour la première saison)

Pourquoi?
Double motivation pour ce projet: faire des trucs rigolos et que j’ai peu l’occasion de faire, et tenter de partager ma passion pour la bidouille.
Hacking/Bidouille
Depuis que je suis tout jeune, mon père m’a refilé le virus de la bidouille, bricoler des trucs dans la maison (mal et jamais vraiment fini, mais…), réparer la voiture, démonter des trucs, tenter de les améliorer, fabriquer des fours bizarres (pour carboniser les pizzas), etc… j’ai toujours adoré être entouré d’outils et bidouiller des trucs, taper sur des bouts de bois. Dans le contexte urbain d’un micro appartement parisien, peu voir pas d’occasion d’assouvir mon penchant pour le hacking d’objets usuels (à part à de rares occasions) donc LaGrotteDuBarbu était un bon moyen de m’astreindre à une certaine production.
Faire passer ma passion
C’est sans aucun doute le message principal de LaGrotteDuBarbu, en fait on s’en fout de savoir se fabriquer un portefeuille avec du scotch ou de savoir monter un serveur LAMP, ce qui est important de de désacraliser les objets, toutes les choses qui nous entourent et de montrer qu’on peut les démonter, les réparer, les adapter à nos besoin, les améliorer ou juste passer un bon moment à les bidouiller.

Comment?
Ok vous avez une idée, une passion, un truc rigolo que vous voulez transmettre, comment le faire?
Le lieu
C’est super important, puisqu’il vous faut un lieu pour officier, avec un peu de place. Pas non plus besoin d’un plateau de cinoche, mais juste un coin tranquille pour sévir. Moi j’ai eut le chance que mes deux boss chez Busineo soient ultra compréhensifs et me laissent semi-squatter le bureau pour tourner et faire mes bêtises (et j’en profite pour les en remercier chaudement d’ailleurs).
Le temps
C’est sans doute ce dont vous aurez le plus besoin: du temps. Entre la préparation, le tournage, le montage (ce qui prend sans aucun doute le plus de temps), l’upload des vidéos, etc… le temps est l’élément principal d’une production vidéo (même pour la mienne qui est lilliputienne).
Un peu de technique
Aujourd’hui pas besoin d’être un technophile psychopathe pour vous lancer, le matériel (des caméras HD à disque dur par exemple) et les outils (iMovie pour ne citer que celui là, ultra simple à utiliser) ont beaucoup évolués et vous pouvez vous lancer sans avoir fait une école de cinéma, une peu de curiosité, de patience et de persévérance devrait venir à bout de 90% de vos problèmes techniques.

Combien?
Là on attaque le sujet qui fâche puisque les budgets peuvent aller du simple au décuple suivant le type de production, mais pour faire court il y a deux types de coûts:
Coût d’acquisition
C’est tout ce qui entoure le matériel, le soft, etc… en gros il vous faudra deux choses: une caméra et un ordinateur descent. Suivant votre budget cela peut commencer à 1500 euros pour aller très très haut (la RED me fait très envie, mais à 17 000$ je penses que je vais attendre un peu).
Pour prendre un exemple précis, le notre, on a un Canon XM2 (environ 2000€) et un MacBookPro (le mien qui sers aussi pour le boulot ou les trucs perso), un pied (200€), un micro (moins de 40€), un sac (80€) et c’est à peu près tout, donc budget global matériel inférieur à 5000 euros (qui prend en compte le MacBookPro que je n’ai pas payé).
Coût de fonctionnement
Là ce sont les frais que vous engagez pour chaque épisode. Là aussi c’est très variable suivant le type de production, mais prenons l’exemple LaGrotteDuBarbu (encore une fois puisque c’est celui que je connais le mieux)
Par épisode on consomme une cassette miniDV (un peu moins de 3€, 22€ pour 10 si vous les achetez en batch) et je me fixes une limite budgétaire pour acheter le matériel de l’épisode à environ 20€ (sinon je me fais gronder par madame). Pour d’autres types de production plus pro, il faudra rajouter les divers frais de personnel, de location, etc… et ça peut très vite monter très haut.

Voilà un petit résumé, c’est vrai que c’est un travail un peu dur, puisque cela consomme énormément de temps, entre la préparation des épisodes (trouver les idées, acheter le matos, faire des tests, etc…), le tournage et le montage (la phase la plus longue et la plus difficile pour moi: s’auto-monter pas évident) et qui nécessite de s’accrocher pour pouvoir délivrer un épisode par semaine (même si on a eut un ou deux trous)

Mais globalement comme un blog c’est juste passionnant: tester des trucs bizarres, tenter d’innover, rencontrer des gens différents, échanger avec d’autres passionnés, certes ça prend pas mal de temps et d’énergie mais ça vaut complètement le coût.



Laissez un commentaire