TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

Nouveau MacBook Pro 15″, quoi de neuf?

Publié le 26 May 2009, par Babozor dans la catégorie Matériel, Outils

Et oui, comme souvent qui dit changement de travail, dit aussi changement de machine (je leur avait pourtant proposé de travailler sur ma machine perso mais apparemment ça entraînait des complications juridique, anyway…)

Alors cette machine?
Donc comme je le disais, nouvelle machine: un MacBook Pro, quinze pouces, avec 4Go de Ram, un Core2Duo à 2,66GHz et un HD de 300 Go… une machine qui profite des dernières mises à jour via Apple, revenons dessus et faisons une rapide comparaison avec ma machine.

mbp1.jpg

Ecran brillant / Dalle
C’est une des premières chose qui frappe en ouvrant cette nouvelle machine: la glace qui protège l’écran et la dalle… et la plutôt bonne surprise, pas trop de reflet et surtout la possibilité de bien nettoyer son écran (ce qui était quasiment impossible avec mon ancienne machine, qui avait un côté terne en permanence).
Ok ça brille c’est rigolo, mais et les performances? Pour une résolution identique (1440×900) la dalle est de très bonne qualité, une image bien contrastée, nickel.

Unibody
Grand changement depuis leur ancienne gamme: le passage au principe de l’unibody ou une grande partie de la machine est découpée dans un morceau solide d’aluminium. Première impression: solidité, robustesse, quelque chose qui va durer. Les MacBook Pro avaient déjà la réputation d’être des machines durables (la mienne je l’ai depuis un peu plus d’un an et demi, pris avec moi tous les jours, travaillé dessus, fait des trucs perso et elle tient… malgré mon côté barbare) mais là ça sent la machine presque indestructible (à part l’écran évidemment). C’est solide, c’est joli…
Amélioration majeure aussi le système d’ouverture qui ne se fait plus avec l’espèce de bouton dans lequel mon gros doigt ne rentre que difficilement, mais simplement avec un aimant et un chanfrein dans le corps… pratique

mbp2.jpg

Trackpad
Là aussi grosse amélioration, puisque le trackpad est plus grand, mais surtout suppression du bouton, avec toute la surface du trackpad (ou presque on ne comptera pas le bord supérieur qui ne clique pas) qui sert de bouton. Globalement ça ne change rien à ma façon de fonctionner, si ce n’est que le trackpad à l’air plus solide (le bouton du MacBook blanc à ma femme est difficile, de temps en temps il clique difficilement).
Bon je n’aborderais pas le multi-finger-gesture… pour moi c’est plus de la démo que d’une réelle utilité (je vais plus vite avec le clavier que faire des gestures avec quatre doigts)

Performances
Même quantité de RAM (même si elle va un poil plus vite), processeur plus puissant et surtout processeurs graphiques améliorés… donnent à la machine un sacré boost par rapport à ma machine perso. Ca se voit surtout sur les tâches gourmandes en ressource (je pourrais citer comme exemple FinalCut Pro, avec un rendu qui passe de plus de 3h à une petite heure pour l’export d’un épisode type de LaGrotteDuBarbu) mais aussi une grand latence entre les différentes tâches courantes

mbp3.jpg

Connectique
Voilà un des seuls reproches que je peux trouver à cette nouvelle version du MacBook Pro: la connectique.
On passe tous les connecteurs sur le côté gauche de la machine, on perd un connecteur FireWire… (j’avais deux ports Firewire) donc plus qu’un seul en surtout passage en 800.
Mais le principal changement c’est le passage d’un connecteur DVI (et non HDMI comme je l’avais dit – merci à StephaneW) à le fameux DisplayPort (et non mini-port cf commentaire de StephaneW encore une fois, décidément!) présent maintenant sur tous les portables Apple… qui vous oblige entre autre à vous trimballer avec un adaptateur et surtout à investir dans un adaptateur DVI plutôt que VGA (qui ne support pas le FullHD).

Au final?
Une bonne machine, performante, qui a l’air robuste, bien conçue, bien designée (comme d’habitude pour Apple), bonne autonomie… seul point noir pour moi la connectique.



Laissez un commentaire