TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

Comment dompter son employé (un poil rebel) ?

Publié le 12 June 2009, par Babozor dans la catégorie Emploi, Organisation, méthodo..., Recrutement, DRH, etc...

dompteur.jpg

Un employé qui ne veut rien savoir, ne se socialise pas, reste dans son coin, refuse les ordres directes, fais chier… comment gérer ce genre d’individu, comment le dompter?

1. Pourquoi l’avoir engagé?
Là je dirais que c’est un peu de votre faute, ou alors il a super bien caché son jeu… mais si vous l’avez engagé, vous êtes sensé savoir qui vous engagez et être aussi censé juger de son adéquation avec le reste de l’équipe. Si il fait tâche, soit vous le saviez (et c’est bien fait pour vous), soit c’est une surprise et vous allez devoir dealer avec.

2. Est ce que ça vaut la peine?
C’est la deuxième question: suivant son niveau d’emmerdement, est ce que je dois continuer à devoir dealer avec ses caprices, ou c’est pas plus simple de m’en débarrasser tout de suite? La question peut paraître un peu violente, mais vous allez devoir passer une bonne dizaine d’heures par jour avec ce zigoto, donc si il vous est vraiment insupportable, le mieux est peut être de vous en séparer le plus tôt possible.

3. Canaliser son énergie négative
Vous saviez qu’il était chiant et vous voulez quand même le garder… maintenant il vous faut trouver une parade pour rendre l’existence dans votre entreprise vivable. Un bon moyen est de tenter de canaliser son énergie sur quelque chose de productif: filez lui une chiée de boulot (c’est pas sympa mais ça marche, il aura plus le temps de faire chier au moins), tentez de l’intéresser à un truc essentiel pour la boîte, tentez de le faire sortir de son rôle stéréotypé de rebel pour l’intégrer pleinement à votre équipe.

4. Un bien plus qu’un mal?
Est ce que ce côté rebelle n’est pas un des points que vous cherchiez en embauchant cette personne… une attitude qui change un peu du corp pour faire bouger un peu et réagir votre équipe. Est ce si vilain que ça d’avoir cette personne dans votre entreprise? Pas sûr en fait.

5. Faut-il vraiment le dompter?
Et on en arrive à la dernière question, la plus importante: en tentant de dompter votre employé rebel, n’allez vous pas perdre ce que vous cherchiez en l’engageant: son côté rebel et un peu remuant?

je le sais, je suis chiant (je me considères pas vraiment comme rebel, mais chiant ouais j’avoues)… vous pouvez le demander à toutes les personnes avec qui j’ai pu travailler. J’ai pleins de manies, je viens travailler en short, je mets pas de chemise, j’écoute de la musique bruyante, je me laisses pas faire… donc oui je suis chiant, mais j’espère que ça vaut le coup et pour contre-balancer ces côtés chiants, j’essayes d’être à l’écoute des autres, de faire mon taf le mieux possible, de partager pleins de trucs avec mes collègues, de rendre la vie au bureau marrante et sympa (j’ai bien dit j’essayes!).
Et vous des exemples d’employés rebels, comment vous dealez avec?



Laissez un commentaire