TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

Un bon siège sinon rien…

Publié le 1 July 2009, par Babozor dans la catégorie Emploi, Matériel, Organisation, méthodo..., Outils

Aujourd’hui (enfin hier en fait) je suis allé faire un tour chez Absolute Office (avec Fred mon testeur officiel de siège), après avoir un peu échangé avec Michel… suite à l’article intitulé La recherche impossible de la chaise idéal (où je m’étonnais de la différence de prix entre US et EU)

ab_office12.jpg
Chaise merdique VS chaise ergonomique: le choc des cultures
Attention je préviens les âmes sensibles, si vous avez comme moi les fesses sur une chaise Ikea ou Conforama, la vision de ces chaises risque de vous être pénible. Avec Fred on a testé et la différence est monumentale entre une chaise bon marché (on abordera la question du prix après) et celles que nous avons pu tester… aussi bien dans les matières, la qualité, la finition, le design, l’ergonomie.
On a testé trois chaises en particulier (le monsieur est distributeur Herman Miller, donc normal qu’on teste celle là):

ab_office1.jpg
Herman Miller – Aeron
Sans aucun doute le modèle le plus connu et le plus répandu, disponible en trois tailles (A, B et C suivant le gabarit = taille + poids), couvre 99% des besoins en assise des humains. Super design, ultra agréable, pleins de réglages (dureté, blocage de l’assise, etc.), matière qui respire, super bonne tenue du dos… un truc de ouf. J’en ai eut une sous les fesses pendant 9 mois lors de mon passage chez MRM et je confirme c’est un très très bon siège, solide et qui vous évitera pas mal de soucis de dos. La chaise a été designée il y a plus de 15 ans et est encore massivement produite, assez impressionnant

Herman Miller – Mira
Design plus récent que la Aeron, un peu moins typée, un peu moins élitiste aussi… mais profite d’une bonne partie des qualité de son grand frère: pleins de réglages, un dos qui respire, super bonne qualité d’assise. Un bon point médian dans la gamme Herman Miller

ab_office8.jpg
Herman Miller – Embody
Bon là c’est la Rolls du siège, un prix ébouriffant, mais un design super récent… et des specs à vous faire rougir: repose bras ajustable sur 3 niveaux, une structure en forme de colonne vertébrale bizarre qui assure un super bon maintient, toujours bien assis même sous des formes non conventionnelles (assis de travers, etc…), inclinaison supra ergonomique, des couleurs qui flashent (en particulier le orange), bref un truc de malade

On a aussi regardé quelques trucs rigolo sur certaines tables ergonomique ou avec de bonnes idées (une prise escamotable, une table montable et démontable sans outil en une minute chrono en main supra modulable, etc.)… mais notre but principal était surtout de parler des sièges, du travail au bureau sur le web, de la qualité des chaises, etc.

ab_office5.jpg
L’état des sièges en France
Pour ma part, le constat est assez violent: 10 ans de pratique du web et globalement des sièges assez merdiques… de pourris à passable. Considérant le temps qu’on passe sur un siège, on pourrait s’attendre à mieux.
D’après la législation on est en droit d’exiger un siège qui a:
– une base à 5 branches
– des roulettes
– un siège qui peut basculer
et c’est tout… ce qui fait que beaucoup de sièges utilisés dans les entreprises rentrent bien dans ces critères mais ne correspondent pas ou peu à se qui pourrait nous assurer une confort de travail optimal.
Je penses que fondamentalement dans cette optique la prise de conscience doit être double:
– les TravailleursDuWeb qui doivent faire attention à leur dos et faire pression sur leurs employeurs pour avoir du matériel décent
– les entreprises qui doivent prendre conscience que acheter des chaises au rabais c’est un MAUVAIS investissement, et penser un peu au bonheur (et à la productivité) des leurs employés… considérer l’achat d’un bon siège comme un bon investissement (employé mieux sur son lieu de travail, moins malade, etc.).

ab_office6.jpg
Protéger son dos
C’est vrai que la différence entre un siège moisi et un bon siège est frappante… aussi bien au niveau design, confort, support, mais aussi soyons honnête au niveau prix!
Les chaises qu’on a essayé sont vraiment top mais difficilement abordable pour le commun des mortels (soyons honnête et transparent), mais la question essentielle est la suivante: à combien estimez-vous le prix de votre dos?
Je sais que la question peut paraître pompeuse et malhonnête mais pas tant que ça.
Cela fait un peu plus 10 ans que travaille entre 8 et 15 heures par jour sur un siège souvent de mauvaise qualité. Je n’ai pas de symptômes graves, mais j’avoues que je supportes de moins en moins les longues journées (surtout chaudes comme en ce moment) avec des douleurs lombaires et du cou qui commencent à apparaître. Autant en début de carrière (quand j’étais plus ou moins jeune) on pouvait me filer un vieux tabouret branlant sans que cela me dérange… je vieillis et aujourd’hui j’ai besoin (moi et mon dos) d’un minimum de confort, mais surtout de support.

ab_office11.jpg
Mutualiser les besoins pour faire baisser les prix
Comme je le disais avant, le problème principal reste le prix, et même si on considère ça comme un bon investissement (mettre quelques centaines d’euros dans une chaise qui durera 10 ans, plutôt que 89 euros tous les ans dans une chaise moisie) le prix de vente à l’unité est bien trop élevé et reste virtuellement inabordable pour des individus comme nous.
Mais on est pas seuls… je penses qu’on est plein dans ce cas, avec l’envie d’investir dans un BON siège de bureau/travail, mais un peu rebuté par le prix à l’unité (je penses qu’avec Fred on est deux bons exemples).
Comment faire alors?
Le principe est simple, on trouve suffisamment de personnes susceptibles de vouloir acheter un siège de ce genre (de quoi remplir un camion, ce qui veut dire une centaine d’unités), on organise une testing-party (une petite sauterie où tout le monde pourra tester les sièges et voir via leur dos-fesses la différence avec une chaise ikea et surtout si cela mérite l’investissement) et si on est suffisamment nombreux, on peut avoir entre 30 à 45% de réduction sur le prix public unitaire, ce qui peut rendre certains de ces modèles plus qu’abordable.
Donc si vous êtes indépendant, dirigeant de start-up, que vous voulez protéger votre dos en investissant dans un bon siège… dites nous ce que vous pensez du principe (je vais mettre en place un bidule pour que les gens intéressés puissent s’inscrire)

En tout cas, j’avoues qu’après avoir testé ce genre de siège, revenir sur un siège ‘standard’ c’est dur psychologiquement (et j’entends mon dos qui m’insulte en ce moment)… pas du luxe, juste ma quête du confort maximum au travail (pour une productivité au top évidemment)
Tous vos commentaires sont évidemment les bienvenus….



Laissez un commentaire