TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

Souris Razer Diamondback 3G – simple et précise

Publié le 14 September 2009, par Babozor dans la catégorie Matériel

Ma souris commençait à donner des signes de faiblesses, il était donc temps de la changer… et j’ai choisi une Razer Diamonback 3G (une cinquantaine d’euros), petit test.

razr3

Pourquoi ce choix?
C’est avant la première question, pourquoi avoir choisi cette souris, qui est avant tout marketée comme une souris de gamer. En fait je recherchais des caractéristiques précises pour cette souris:
1. pas besoin de l’option sans fil (franchement vu mon utilisation je préfère avec fil)
2. du matériel solide/fiable (ouais j’ai tendance à être un peu barbare avec le matériel)
3. une bonne précision (j’ai besoin d’une souris qui retranscris bien mes mouvements)
4. éviter la fatigue (vu le nombre d’heures que je passes devant un ordi)
5. je m’en fous de 23 867 boutons, j’en veux deux, une molette, c’est tout

J’ai fais un peu le tour des options avec comme prix maximum 100 euros (ce qui est un prix) et surtout des trucs achetables (j’ai trouvé pleins de marques obscures, surtout des trucs coréens, mais pas distribuées en France) et mon choix c’est porté sur trois alternatives:
– un souris moyen de gamme chez Logitech
– idem chez Microsoft (ouais berk je sais, mais de temps en temps ils font du très bon matos)
– une souris de gamer
J’ai vu un peu les choses qui disaient sur le web, j’ai vu les dispo, les prix, et je me suis dit qu’il était temps de tenter une souris de cette marque qui avaient la réputation d’être solide et précis.

razr2

Les spécifications
Voilà donc les spécifications du monstre:
– Capteur infrarouge Razer Precision™ 3G de 1800 dpi
– Cinq boutons Hyperesponse™ indépendamment programmables
– Dispositif de réglage On-The-Fly Sensitivity™
– Mode Always-On™ (toujours actif)
– Très grands boutons antidérapants
– Chemin de données 16 bits ultra-large
– 6400 images par seconde (5,8 mégapixels par seconde)
– Vitesse jusqu’à 152,40 cm par seconde et 15g d’accélération
– Roulette de défilement avec 24 positions de clic distinctes
– Pieds en téflon Zero-acoustic Ultraslick™
– Connecteur USB plaqué or

razr1

Premières impressions
Aussi bizarre que cela puisse paraître la première impression est: pas d’impression, je sais c’est bizarre et pourtant c’est au combien important, puisque la souris se fait complètement oublié, après avoir configuré la sensibilité de la souris et du scrolling, tout roule, on l’oublie…
La réponse est nickel, au quart de poil, elle se déplace super bien, les touches sont agréables, rien à dire.
Le design est sobre mais cool (avec le bidule vert qui brille dans le noir ça fait un peu tuning-white trash, mais bon) et surtout super bien adapté à la main.

L’avenir me dira si c’était un bon investissement mais en tout cas les premiers tests sont concluants.
Et vous c’est quoi les caractéristiques principales que vous attendez d’une souris?



Laissez un commentaire