TravailleursDuWeb se BLACK OUT contre HADOPI

Naufragé par la SNCF à Saint Denis

Publié le 19 October 2009, par Babozor dans la catégorie Divers

Samedi dernier (il y a donc deux jours), c’était l’anniversaire d’une copine à ma femme… on était donc tous invités à aller manger un morceau chez elle. Seul problème, elle habite à Garges Sarcelles, toute une aventure…

Aller difficile
Pour aller de chez nous à Garges Sarcelles c’est un peu le jeu des changements: ligne 13, RER E, puis RER D… enfin presque puisque comme on l’a découvert le RER D était en travaux, donc direction train de banlieue, rien de dramatique, on se renseigne sur les trains qui partiront dans la soirée, un toutes les demi heure et le dernier un peu avant minuit.
On va pouvoir passer un petite soirée peinard et rentrer tranquillement (ou presque)

lost_saintdenis

Retour catastrophique
On débarque donc à la gare un peu après 22h30 pour découvrir la gare fermée… on nous explique qu’il y a des bus à notre disposition, des navettes qui nous emmèneront directement à la gare SNCF de Saint Denis, donc no stress. On attend… et on attend
Au bout de presque une heure, un bus arrive pris littéralement d’assaut par une foule de gens qui tente de rentrer chez soi, je joue un peu de coude (et du bide) pour que mademoiselle ne se fasses pas écraser, on lui trouve une place assise et en route pour la gare de Saint Denis.
Le trajet est plutôt long, on passe par des petites rues, mademoiselle c’est endormie, pour arriver à la gare de Saint Denis à 23h45 environ
Pendant le trajet une partie des voyageurs s’inquiètent de l’heure et tentent de négocier avec le chauffeur de bus de se faire déposer à un métro… sans succès
Tout le monde descend du bus et là la vraie galère commence.

lost_saintdenis2

La SNCF qui ne prend pas ses repsonsabilités
On se dirige tranquillement vers la gare SNCF pour découvrir que le dernier train vient de partir il y a quelques minutes… et qu’un hypotéthique train est prévu presque 45 minutes plus tard. Il fais froid (très froid même), mademoiselle est fatiguée (normal vue l’heure) et commence à greloter (j’en profite pour l’emmitoufler dans ma Scot-e-vest bien chaude, mais il fais froid), aucun abris pour se réchauffer, peu d’informations, des agents de la SNCF qui ne savent rien ou presque, une petit foule qui s’interroge, à froid… bref les naufragés de la SNCF abandonnés à leur sort, pas cool pour un samedi soir.
Je fais pression sur les agents de la SNCF pour parler avec un responsable qui arrive tranquillement.
Discussion, engueulades, il accepte de nous ouvrir un bus pour réchauffer Mademoiselle… mais elle est la seule à y avoir droit (ce qui est débile vu le monde qui attend dans le froid), on tentes d’avoir des informations sur l’hypothétique train et surtout sur ce qui se passera après, comme rentrer chez nous? On a perdu presque deux heures pour faire Garges Sarcelles – Saint Denis en Bus et maintenant rien ou presque.
Je tentes d’avoir des assurances en vain: on ne peut pas me certifier que le train sera là à l’heure ou si il viendra vraiment… on ne peut pas me dire ce qui se passera après, à part me dire que il devrait y avoir des Noctiliens pour rentrer chez moi.

Je jettes un coup d’oeil sur ma petite famille fatiguée, qui a froid… et hop on appelle un taxi, une demi heure et 40 euros plus tard nous voilà à la maison, au chaud.

lost_saintdenis3

La conclusion de cette histoire? il y en a plusieurs:
1. la banlieue c’est rigolo, mais y rester après 22h avec les transport en commun c’est l’aventure
2. le contrat de la SNCF qui se DOIT de nous enmmener d’un point A à un point B (malgré les hypothétiques travaux) n’a pas été respecté, ils nous ont donnés des informations tronqués, fausses et surtout n’ont rien fait pour améliorer la situation
3. Aucun responsable présent pour assurer l’organisation (du moins au début, j’ai dû gueuler pour qu’il daigne se pointer), et surtout aucune initiative de sa part (à part ouvrir un bus pour mademoiselle), il aurait pu affréter un bus pour ramener tout le monde vers un métro, ouvrir un local technique pour que les gens se réchauffent, bref… comme d’habitude c’est le bordel c’est la faute à personne, mais personne n’est là pour arranger les choses
4. Laisser en plan plusieurs centaines de voyageurs en pleine nuit à Saint Denis ça ne se fait pas, surtout sans plan B

J’ai pris les noms des deux responsables (le chef de gare et le responsable de la SNCF), des photos (ouais un peu pourries je sais) et je suis en train de voir quels recours on pourrait avoir… à mon avis ça servira pas à grand chose, mais je trouves l’attitude de la SNCF franchement détachée et désinvolte, et j’aimerais leur faire part de mon mécontentement.

En tout cas une chose est sûre la prochaine fois on se fait une bouffe dans un resto sur Paris ou à la maison…
Et vous, jamais d’aventures épiques avec les transports en commun?



Laissez un commentaire