Archive pour October 2010

Pourquoi vous devez jeter votre télé…

Publié le 31 October 2010, par Babozor

smashed_tv.jpg

Voilà maintenant quelques mois (depuis notre séparation et le départ de ma bientôt future ex-femme) qu’avec mademoiselle nous avons fais le choix de se séparer définitivement de la télévision. On ne la regardais pour ainsi dire jamais, seulement madame continuais de regarder des émissions débiles sur M6, mais la télé était présente, au centre du salon…

Un objet damné, succube chronophage
Le plus souvent il trône au milieu de votre salon, certains poussent la perversion jusqu’à l’introduire dans leur chambre (en même temps dans mon apart de 30m2 pour moi le salon et la chambre c’est la même chose) ou dans leur cuisine… pourquoi donc la télévision est-elle cet outil démoniaque?
D’abord je tiens à préciser que l’objet en lui même ne l’es pas ou pas tant que ça, mais c’est la combinaison écran / tunerTV / télécommande qui l’est. En effet ce qui est le pire dans la télévision c’est deux choses:
– une interaction inexistante et un contenu qui va dans un seul sens (en gros la télé transmets, vous recevez)
– un nombre de chaînes impressionnante (y’en a plusieurs centaines sur le câble ou certains FAI), avec toujours l’espoir de trouver un truc cool (et le fait qu’immanquablement vous vous retrouvez à regarder les informeciales de téléshopping avec la super ceinture qui va faire disparaître tout votre gras sur votre gros ventre)
Peu importe la forme, la taille, la technologie, ce sont ces deux éléments qui rendent la télé un objet dangereux.
J’entends déjà certains brailler derrière leur écran (qui n’est pas une télé)
“Ouais m’enfin quand tu mates des vidéos débiles sur YouTube c’est pareil? non?…” l’argument est connu et je dirais que c’est plus ou moins pareil, à part que la souris remplace la télécommande et les flux “most popular” et “recommanded” la liste des chaînes du câble, mains raisonnablement c’est vrai, vous pouvez tout aussi bien vous lobotomiser devant votre ordi, comme devant une téloche, à deux différences près.
– la télévision de par son encombrement (et aujourd’hui sa taille de plus en plus démentielle) est au centre très souvent du foyer (et dans beaucoup de cas au détriment de l’ordinateur qui n’a qu’un rôle secondaire)
– la pollution sonore et visuelle qu’induit la télévision est massive dans un foyer, pas moyen de lire un bouquin ou d’écouter de la musique alors que madame (ou monsieur) regarde son téléfilm.

Plus de télé = un livre par semaine
Avec mademoiselle nous avons passé un accord, on se débarasse physiquement de la télévision et en contre partie, on a le droit chacun, une fois par semaine de s’acheter un livre (peu importe la taille, l’intérêt ou le prix du livre).
La volonté ici était double:
– se débarasser de la pollution de la télévision
– mettre un coup de boost sur une activité que j’adore (et que j’essayes de transmettre à la demoiselle): la lecture.
On a la chance d’avoir à quelques dizaines de mètres de la maison deux librairies, une pour les juniors et une normale qui nous permettent le mercredi soir ou le samedi matin de pouvoir aller choisir le livre qu’on a envie.
Le soirées débiles télé, se sont transformées en soirées plus tranquilles avec musique (elle adore la BO de Ghost In The Shell et Dead Can Dance) et bouquins.
Pour ma part les bouquins vont de tomes d’Akira (je me refais doucement la collection) à des policiers, des livres d’héroic-fantasy ou de la science fiction (j’avoues j’ai essayé un traité plus ou moins phylosophique et il a rejoint la bibliothèque après un peu moins de 20 pages, ça doit rester un plaisir avant tout).

On continues à regarder des choses
On a certes banni la télévision mais on continue quand même à regarder des trucs. Ce n’est plus les infos ou les dessins animés entrecoupées de pubs débiles (surtout à la période de Noël c’est juste complètement fou le matraquage dont ils font l’objet), mais des choses que nous avons choisi:
– pour la demoiselle, un grand choix de dessins animés sélectionnés par moi (principalement des disney, des miyazaki et quelques autres dessins animés vraiment cool)
– pour moi principalement des séries US (j’en suis une bonne trentaine), quelques films (de moins en moins je dois avouer, vu la qualité de ceux-ci) et pas mal de documentaires web (j’y reviendrais dans un autre article)
Donc la télé à été banni, pas le contenu vidéo.
Quelques conséquences à tout ça:
– tout d’abord comme je le disais un peu plus haut on évite le matraquage publicitaire et c’est en soit une libération
– on évite aussi par flemme à regarder des programmes débiles parceque y’a rien d’autre à voir, le web est un vivier de choses intéressantes à regarder (que ce soit en streaming via Youtube/Vimeo/Dailymotion, en téléchargement plus ou moins légal, etc.) et j’ai toujours en stock des épisodes de séries pas encore vu ou des liens vers des vidéos que je n’avais pas eut le temps de regarder
– on évite de s’endormir sur le canapé, la télécommande à la main en bavant sur le coussin (c’est dignement remplacé par le même situation, mais avec un livre au lieu de la télécommande, beaucoup plus classe)
– j’ai jamais autant lu (d’abord parceque j’adore ça), je penses que ce que nous faisons à une emprunte importante sur nos enfants. J’ai toujours vu mon père bricoler, réparer et construire des trucs… et donc ça m’a semblé normal de devenir un barbu dans ma grotte. J’ai bon espoir que de me voir lire et écouter de la musique régulièrement la poussera à lire et à écouter de la musique quand elle sera en âge (elle le fait déjà, mais pour l’instant elle sait pas encore lire, même si ça va venir super vite).

La télé organe officiel de désinformation
Une autre chose importante pour moi (outre la pub) est de faire barrage aux informations diffusées par la télévision. Je n’ai pas l’intention de vous faire un cour de journalisme, mais tout le monde sais très bien qu’un même évènement peut avoir un sens tout à fait différent suivant la manière dont il est présenté et disons le de façon clair, je n’aime que moyennement me faire manipuler par les médias (même si aujourd’hui c’est de plus en plus dur). Tous les contenus se ressemblent, les journalistes de télévision sont globalement à la botte du gouvernement en place (et j’assume pleinement cette accusation) et je préfère aujourd’hui aller glaner mes informations sur divers sites, croiser les différentes sources et me faire ma propre opinion (tiens ça ressemble vaguement à la définition du travail de journaliste ou je me trompes?).
Même si il reste des émissions de bonne qualité (je prendrais comme exemple Tracks sur Arte qui reste une référence pour moi) ils sont masqués par un monceau d’immondice (je n’aborderais pas le sujet de la télé-réalité qui porte si mal le nom de réalité) qui rendent pour moi la télévision impropre à la consommation.

Notre télé à donc fini sa vie dans la rue, récupérée en quelques minutes par quelqu’un (j’avais collé une étiquette avec écris dessus “Je marche encore, adoptez-moi”) et je dois dire que c’est une décision assumée et pleinement satisfaisante, qui a ramené du calme et de nouvelles activités stimulantes à la maison.
Je ne suis pas pour un bannissement de la télé (je n’en ai malheureusement pas le pouvoir) mais je penses qu’il est important de comprendre sa nocivité, aussi bien pour sa place trop grande dans les foyers que les messages qu’elle véhicule (j’écoutes les discussions de temps en temps quand je prends le métro sur certaines émissions et j’avoues ça m’afflige).
Il y a tellement de choses à lire, de musique à écouter, de vidéos à regarder qui valent le coup, c’est dommage de passer autant de temps devant la téloche pour au final pas grand chose.

Guerre des navigateurs, pour les développeurs, en 12 ans rien n’a changé…

Publié le 19 October 2010, par Babozor

Cela fait maintenant un peu plus de 12 ans que je suis développeur web, une grosse décennie, et ce qui me navrais à l’époque est malheureusement toujours d’actualité.

Nestcape contre Internet Explorer
Au tout début de ma carrière de développeur web, je travaillais pour une agence web spécialisée dans les technologies microsoft (ouais je sais le côté obscur est toujours le plus tentant surtout au début), on développais en ASP sous SQL Server (pour ceux qui se souviennent avec les extensions FrontPage et ce genre de crottes) et à cette époque notre bête noire était Netscape… pleins de trucs ne marchaient pas dessus, et sur beaucoup de pages et de fonctionnalités on devait faire un développement spécifique pour ce navigateur.

Internet Explorer contre les autres
Je vous passes les détailles de ces douzes dernières années, mais aujourd’hui la situation n’a paradoxalement pas bougé des masses… on a toujours d’un côté Internet Explorer qui s’entête avec son moteur merdique et de l’autre Mozilla, Webkit et Opéra qui respectent globalement les standards. Toujours la même situation (plus ou moins inversée si on considère la situation particulière dans laquelle je me trouvais), on développe ça marche nickel et puis on test sous IE et là le double dev commence.

Des différences dans le CSS d’un navigateur à un autre
Je ne parlerais pas ici des propriétés pas pris en compte par tel ou tel navigateur, mais de l’écart qui commence à se former entre les différents navigateurs au sein même du groupe qui respecte les standards du web. Certaines propriétés comme border-radius nécessitent un préfixe -moz pour un code spécifique pour Mozilla, alors que d’autres le sont pour -webkit et d’après mon expérience ça n’augure rien de bon au contraire…
(je ne parlerais pas du fait que la plupart de ces propriétés ne sont pas présentes dans IE, c’est censé être prévu dans la version 9, wait and see)

Le problème de persistance des navigateurs
Outre ces combats inter-navigateurs, le principal problème est que la nouvelle version d’IE même si elle est censé respecter beaucoup mieux les standards ne se payera pas une part significative de présence en remplacement de la précédente avant des années… pour exemple la part des utilisateurs d’IE6 semble s’effriter mais est toujours belle et bien présente (quand on sais à quel point ce navigateur est merdique, il a de quoi se faire des sueurs froides en pensant au pourcentage de présence d’IE7 et 8 dans les années à venir).

La solution? Respecter les normes et bannir les vieilles versions d’IE
Pour ma part j’ai trouvé une solution qui n’en est pas vraiment une.
La première partie est de tenter de respecter au plus près les standards et normes du web, cela permettra à votre code d’être beaucoup plus portable d’un navigateur à un autre, d’un OS à l’autre.
La deuxième partie est d’annoncer clairement les conditions de support des différents navigateurs, pour ma part c’est Mozilla, Webkit (donc Safari et/ou Chrome) Opera et IE7 et supérieur, avec les précisions suivantes: support complet pour IE8, partiel pour IE7 et pas de support pour IE6. En gros si ta mère à son travail regarde ton site sous IE6 et bien c’est dommage pour elle.

A quand une vraie harmonisation des navigateurs web?
Même si beaucoup d’efforts ont été faits (et pour ça je me dois de baisser bien bas mon chapeau à Mozilla qui pousse toujours les autres dans la bonne direction) pour des moteurs de navigateurs plus rapides, mais surtout plus respectueux des standards, certains (que je pointes du doigt: cf Microsoft Internet Explorer qui sont obligés de faire de la pub à la téloche pour redorer leur blason) restent à la traîne et continuent à jouer les poils à gratter pour nous autres pauvres développeurs web.

Et vous c’est quoi vos expériences de galère de développement Cross-Browser?

Deux outils pour écrire… en toute tranquillité

Publié le 17 October 2010, par Babozor

Entre vos emails qui blippent régulièrement, twitter, les différents services de messagerie instantanée ou simplement l’environnement de votre ordinateur, il est parfois dur de se concentrer pour écrire un papier, une doc ou tout simplement un texte pour votre blog (tiens comme moi en ce moment même).

Voici donc deux applications (pour Mac) qui vous permettrons de vous concentrer sur votre travail d’écriture

WriteRoom

Ce programme (je l’ai acheté depuis un peu plus d’une an si je m’en souviens bien) vous permet d’écrire sans distractions. Fond uni, barre de menu qui disparaît (elle ré-apparaît quand votre souris va tout en haut de l’écran), police de caractère unie, différents thèmes disponibles (moi j’ai choisi le thème terminal police de caractère vert sur fond noir) et vous donnes beaucoup d’options pour configurer votre éditeur comme vous le souhaitez.
Il coûte 25 dollars, et est développé par HogBaySoftware (les développeurs de TaskPaper entre autre)

Mon avis: très bien pour écrire un texte sans distraction, ce n’est pas un éditeur de code, pas d’indentation ou de colorisation syntaxique, puisque son but est de bloquer les interruptions inhérente au travail sur un ordi et vous permettre de vous concentrer sur votre texte à écrire. Je l’utilise régulièrement depuis presque un an et pour moi c’est un outil indispensable.

OmmWriter

Sorti en version béta il y a quelques mois, cette application reprend le même principe que WriteRoom, c’est à dire vous éviter des distractions, mais avec deux particularités:
– toutes les notifications son coupées (en particulier Growl) ce qui vous permet de rester concentré sur votre texte
– l’interface innovante avec des fond différents (et plutôt reposants) ainsi que des musiques de circonstances (des musiques un peu planantes style NewAge et surtout des sons associés à chaque tape du clavier)
Je l’ai testé depuis quelques mois et j’avoues que c’est une application très utile, qui vous permet vraiment de vous concentrer sur votre travail d’écriture.
Il est dispo en version béta ici
Mon avis: très efficace pour se concentrer, avec une tendance pour moi à me concentrer sur un travail d’écriture non professionnel… un très bon soft que je vous recommande chaudement

une petite présentation vidéo de OmmWriter:

Et vous c’est quoi vos outils/méthodes pour pouvoir écrire tranquillement et surtout sans distraction?

Tel le phoenix… TravailleursDuWeb renaît de ses cendres?

Publié le 17 October 2010, par Babozor


Image honteusement volée ici

Et oui cela fait quelques mois (depuis le 10 mars en fait pour être précis) que je n’avais pas écris un “vrai” article sur TravailleursDuWeb, j’espère que cette fois c’est reprti pour de bon.

Un planning très serré
Et oui ce n’est un secret pour personne, mon planning est chargé, surchargé même et entre le travail, la vie de famille et les divers projets, j’ai beaucoup de mal à m’aménager un peu de temps pour écrire (même si c’est une activité que j’adore, avec quelques articles par ci par là pour Minorités par exemple).
Je suis en train de ré-organiser un peu tout ça et je vais essayer d’aménager une place plus importante pour TravailleursDuWeb et essayer de poster régulièrement des articles.

Chez Bloxx depuis un peu plus d’un an
Et oui, cela fait maintenant presque un an et demi que je suis chez Bloxx avec Franck à Fontenay aux Roses… beaucoup de travail, mais des projets très intéressants, des perspectives passionnantes, et surtout une complémentarité et un respect mutuel qui nous permet d’avancer de façon plus ou moins sereine.

Pleins de projets… très chronophages
Et oui pleins de projets, ne serais-ce que LaGrotteDuBarbu qui me prennent beaucoup de temps, entre les recherches, les séances de barbification le midi ou le week end, le tournage, les heures interminables passés à monter les différents épisodes… c’est toujours autant un plaisir, mais ça prend beaucoup beaucoup de temps

Une situation personnelle en plein bouleversement
En effet, je suis en plein instance de divorce (je ne rentrerais pas dans les détails ce n’est ni le moment ni l’endroit) ce qui amène pas mal de stress et de changements. Depuis quelques mois je m’occupes donc seul de la petite demoiselle et je dois avouer que c’est sympa mais très fatiguant, pas de moment de pause ou de repos (sauf quand elle est chez sa mère ou chez mes parents, mais qui est plutôt l’occasion pour moi de ranger, faire les lessives que je n’ai jamais le temps de faire, etc.)
C’est très demandeur, très fun aussi (la petite demoiselle à 5 ans, super énergique mais ultra cool) mais surtout très perturbant aussi bien pour elle que pour moi.
Psychologiquement c’est pas évident, mais comme dis la chanson je survivrais…

Projet Campagne toujours prévu pour Septembre 2011
Ce projet est toujours d’actualité et j’essayes d’y travailler quand j’ai un peu de temps. Le but est vraiment de sortir de Paris et de son “bruit” fatiguant et fondamentalement contre-productif. Ce sera aussi l’occasion d’avoir une plus grande grotte, emménager dans une vraie maison, avoir accès à un air un peu moins cradoc, que je puisse avoir un chien (et pour la demoiselle un chat et une tortue), etc.
Mon travail me permets de pouvoir envisager cette migration avec plus ou moins de sérénité, le but étant de pouvoir augmenter notre qualité de vie et de s’ouvrir à d’autres horizons que le parisiano-centrisme absolu.
J’ai pleins d’autres projets, comme l’installation d’un FabLab/HackerSpace à la campagne, etc… mais ça reste prématuré, l’objectif principal étant d’assurer la migration à la campagne pour la rentrée prochaine et conjuguer déménagement avec la rentrée de mademoiselle au CP dans une nouvelle école.

Toujours TravailleurDuWeb, toujours la passion
Une chose est indéniable, même si je n’ai pas beaucoup de temps, je bosses toujours dans le web, toujours un des vieux développeur web (le développement et le web ça reste mes passions sans aucun doute possible) et je continues à avoir les yeux et les oreilles qui trainent à droite à gauche sur le web, toujours à la recherche des outils et méthodes ultimes pour rendre mon travail plus productif, plus intéressant, plus performant.

Tentative de meilleur organisation
Je ne promets rien, mais je suis en train de ré-organiser pas mal de choses dans ma vie et il est clair que la non-publication d’article correspondait à une période de ma vie où je ne savais pas trop où je voulais aller, maintenant la lumière est faite sur cette situation et l’envie de partager mes expériences est revenu. Je vais donc essayer de reprendre un rythme de croisière un peu moins effréné qu’avant (je table sur un ou deux articles par semaine), mais je vais essayer de publier de façon régulière.

Dernier point, et apparté, malgré toute ma bonne volonté, je penses que le plan des chaises pour bureau à prix réduit est mort, pour deux raisons, la première étant que même avec 45% de réduction, les prix sont trop élevés pour des particuliers (et le but était que tout le monde puisse s’en offrir une pour avoir une position assise au travail ou à la maison sans se niquer le dos). La deuxième raison est que l’organisation d’un tel truc étant super chronophage et que pour un tel prix, je n’étais pas prêt à passer autant de temps à organiser tout ça. L’idée reste présente, mais je cherches (et là c’est pas gagné) des modèles de chaises plus abordables et qui permette une position optimale (je cherches mais c’est pas gagné).

Comme d’habitude vos commentaires et réactions sont les bienvenues.