Archive pour February 2011

OpenData Paris – Paris libère partiellement ses données (enfin…!)

Publié le 6 February 2011, par Babozor

A souligner une très bonne initiative de la ville de Paris qui a décidé de libérer une partie de ses données… et de les ouvrir dans un licence ouvert à tous sur ParisData

Ouvrir les données publiques, un mouvement nécessaire
Cela fais maintenant quelques années qu’on sens un frétillement dans ce domaine, un changement de politique. Pendant des années, les villes, gouvernements et organismes territoriaux gardaient précieusement leurs données, interdisant de les reproduire, les revendant à prix d’or aux entreprises qui pouvaient se les offrir. Ce temps est plus ou moins révolu (il reste encore pas mal de poches de résistance) avec les initiatives comme celle du Guardian’s en Angleterre sur FreeOurData, qui demandait la libération des données produites et mises à jour par le contribuable, ou encore les efforts de la communauté de Rennes (cf Hugues Aubain et sa présentation au Lift10 à Marseilles) qui donne accès à tous les infos des transports urbains.
Paris s’y mets enfin et c’est très bien…

parisdata_siteweb.jpg

Premier pas pour la ville de Paris
Il y a certes pour l’instant peu de données, des données assez génériques, mais des données fondatrices:
– fichier vecto des trottoirs
– données géographiques
– relief naturel
– mobilier urbain
– alignement d’arbres
– équipement de proximités
– nomenclature des voies
Tout pour vous faire une cartographie précise et libre de la ville de Paris en somme

Vous y trouverez aussi quelques données beaucoup plus précises et spécifiques, comme:
– statistiques de prêt dans les bibliothèques
– arrêts municipaux d’insalubrité
– liste des établissements scolaires
– statistiques des actes d’états civils
– liste des bureaux de vote
– liste des prénoms enregistrés
etc…

Des données super intéressantes
Il y a certes peu d’informations, mais elles sont intéressantes à plus d’un titre. La première est que vous avez toutes les informations de base pour vous recréer sans service tiers (que ce soit google maps, mappy ou un autre) la cartographie extrêmement précise et détaillée de la ville de Paris. Vous avez aussi accès à des données intéressantes, mais surtout il sont sous une licence qui plaira à plus d’un. En effet la licence (un résumé est lisible ici) vous permet de partager, créer et adapter les données, du moment que vous mentionnez la paternité, que vous gardez les données ouvertes et que vous les partagez dans des conditions identiques. Cela ressemble fort à un GPL pour les data (dérivée apparement de la licence ODbL) et cela permet aux particuliers et/ou enthousiastes de s’amuser avec, et protège le collectif des utilisations commerciales.

opendata_paris_trottoirs.jpg
un exemple des données dispo: le fichier complet vecto des trottoirs de Paris

Des mashups et mix passionnants en prévision
J’avoues j’ai joué un peu avec les données (surtout les données des trottoirs et les prénoms par année de naissance) et c’est pour le moins touffu… beaucoup d’informations, parfois mal organisées mais qui ont le mérite d’exister.
Rien qu’en regardant le titre des différentes données disponibles, je peux voir les applications possibles, les mashups délirants que cela va permettre et ça c’est très bien… cela permettra de redonner la main à tous ceux qui le veulent pour moudre un peu toutes ces données.

En conclusion
Très bonne initiative, même si le nombre de données reste aujourd’hui limitées… on attends que d’autres organismes (comme la RATP ou la SNCF) suivent le mouvement et libèrent enfin leurs données. Un potentiel d’innovation et de partage juste démentiel, moi j’adore. Je suivrais l’évolution de tout ça de très prêt.

Application indispensable pour Mac: Typinator

Publié le 6 February 2011, par Babozor

Voilà une autre application que j’utilise tout le temps et qui me fait gagner beaucoup de temps: Typinator

Le principe de l’application est simple, et reprend le principe de son couccurent direct: TextExpander
Vous rentrez une séquence au clavier, et le programme va substituer cette séquence par une valeur définie auparavent, que ce soit une chaîne de caractère, une valeur prédéfinie (comme la date, l’heure, etc), une image, etc…

typinator.jpg

C’est très simple, c’est très con, mais c’est très très efficace et cela vous fait économiser un temps précieux.
Pour ceux qui en doutent encore, comptez dans une journée, le nombre de fois où vous retapez des chaînes de caractères comme votre nom, votre email, votre signature dans divers clients email, vos urls, etc…
Moi je l’ai fais et ces chaînes de caractères répétées à longueur de journée se comptent en quelques centaines.

L’application est simple et vous permet de définir des abréviations, quelques exemples:
– pour l’url du blog tdw est transformé en http://www.travailleursduweb.org
– pour mon email b@ est transformé en babozor@gmail.com
– autre exemple och est transformé en Olivier Chambon
– ou encore LGDB est transformé en LaGrotteDuBarbu

Ca paraît très con, mais ça fait gagner un temps fou

Passage de TextExpander à Typinator
Depuis quelques années j’ai découvert ce plaisir de subtitution de chaînes de caractères via TextExpander qui existe depuis des années (licence payée et update payé il y a de cela quelques mois), super pratique… et puis il y a quelques mois, débuts de problèmes, le soft qui se bloque,les snippets qui ne se lancent pas, obligé de redémarree l’application de temps en temps. Je perdais le profit du soft, qui était censé me faire gagner du temps. Apparement la raison de ce bug (après divers emails aux créateurs) viendrais d’un bug de Firefox qui bloque certains programmes pour éviter les keyloggers, etc. Anyway, problème résolu avec Typinator qui marche tout aussi bien et sans bug.

Typinator est disponible en version d’essai sur leur site web, en version démo et la licence coûte 19,99€ (+ la TVA)

Application indispensable pour Mac: Alfred

Publié le 6 February 2011, par Babozor

Une des raisons pour lesquelles j’utilises un Mac aussi bien pour le travail que pour mes différents projets (outre le design de la machine) est que c’est l’OS qui me permet d’être le plus efficace. Une foule de petits détails qui vous font gagner un temps fou, mais surtout des applications qui vous permettent d’optimiser votre temps passé sur votre machine, comme Alfred.

Alfred est une petite application similaire à QuickSilver et d’autres lanceurs d’applications, une combinaison au clavier (pour moi c’est alt + espace) et un champs de recherche apparaît à l’écran.
C’est simple et pourtant c’est surpuissant…

Vous pouvez aussi bien chercher une application
alfred_application_launcher.jpg

Chercher un fichier
alfred_filer_search.jpg

Effectuer des calculs
alfred_utlisation_calculatrice.jpg

Chercher sur le web, vérifier l’orthographe d’un mot, accéder à vos emails, lui spécifier les répertoires à indexer ou à ignorer… pour être honnête moi ça a changé ma façon dont j’utilises ma machine. Je n’utilise quasiment plus mon doc et 90% de mes lancements de programmes passent par lui.
alfred_proprietes.jpg

Il est encore en béta et disponible gratuit au téléchargement sur le site officiel, avec une options payante (le powerpack 12£) pour débloquer certaines options.

Une de mes découvert de ces derniers mois et c’est simple, je ne peux juste plus m’en passer…