Archive pour la catégorie ‘Administration serveur’

ServerSkine – gestion d’infos serveur

Publié le 17 April 2009, par Babozor

Voilà une petite application pour Mac fort intéressante et pratique: ServerSkine (comme MoleSkine sans le Mole mais Server à la place?)

serverskine.jpg

Le but de cette application? Vous permettre de stocker toutes les informations concernants vos différents serveurs, ceux qui vous appartiennent (ou que vous louez), ceux sur lesquels vous travaillez, etc…
L’application est plutôt bien faite avec toutes les infos utiles et la possibilité d’accéder à l’url via navigateur web ou ftp ou encore d’envoyer la fiche du serveur (avec toutes ses informations) par email.

Avant je stockais toutes ces infos sur mon TaskPaper histoire de les avoir toujours plus ou moins sous la main, mais maintenant j’avoues que ServerSkine est particulièrement pratique.

Et vous, vous utilisez quoi comme méthode pour stocker de façon efficace vos données concernant les serveurs ou les différents comptes que vous avez pour votre travail?

La checklist ultime de lancement de site web

Publié le 24 February 2009, par Babozor

Suite à mon article… et à vos commentaires, voici donc une version traduite de The Ultimate website Launcg Checklist

Et j’en ai fait aussi une version PDF téléchargeable ici: http://www.travailleursduweb.org/ultimate_todolist.pdf (et impreimable / checkable / modifiable)
Enjoy

[La traduction de temps en temps est approximative et largement perfectible]

Pré-lancement

Contenu et style
– Typographie et Design
* Vérifier les erreurs de ponctuation, particulièrement les apostrophes, guillemets, etc…
* Vérifier
* Vérifier les termes orphelins dans les paragraphes importants
– Orthographe et grammaire
– Uniformité
* Majuscules (surtout sur les titres principaux)
* Temps et style d’écriture
* Phrases récurrentes
* Variations dans les mots (exemple: WebSite vs Web Site)
* Traitement des listes (points ou virgules à chaque fin d’élément)
– Vérifier les liens en dure vers des domaines variables (vérifier que les liens redirigeront bien vers la version live au moment du lancement)
– S’assurer qu’aucun contenu de test ne subsiste
– Vérifier l’impression pour les pages importantes (et comment elles s’impriment)
– Pour les re-designs, s’assurer que les anciennes url importantes redirigent vers de nouvelles url liées, si les url changent
– Vérifier tous les textes cachés (exemple: les alt, retranscriptions, les textes dans les fonctions Javascript)

Standards et validations
– Accessibilité
– Validation HTML
– Validation Javascript
– Validation CSS

Visibilité moteur de recherche, SEO et Metrics
– Les titres des pages sont importants, s’assurer qu’elles aient un sens et sont représentative des mots clefs présents dans la page
– Créer des matadata description pour les pages importantes
– Vérifier les problèmes de domaines (variations entre http://www.blabla.com http://blabla.com http://www.blabla.com/index.html idéalement devraient être réduits à une seule url)
– S’assurer que le marquage du contenu respecte la sémantique HTML (h1, etc.)
– Vérifier l’utilisation des mots clefs dans le contenu
– Vérifier le format des urls (urls sympa pour les utilisateurs/moteurs de recherche)
– Configurer un outil de stat, feedburner, et tout autre outil pour mesurer votre futur succès
– Créer un plan du site en XML (XML SiteMap)
– Configurer Google Webmaster Console et Yahoo! Site Explorer

Tests fonctionnels
– Vérifier toutes les fonctionnalités complexes
– Vérifier les fonctions de recherche (ainsi que la pertinence des résultats)
– Vérifier les variations suivant les navigateurs (IE, Firefox, Safari, Chrome, etc.), versions (6, 7, 2.2, 2.3, 3.1, etc.) et plateformes (Windows, OSX, Linux)
– Vérifier avec différentes configurations de résolutions d’écran
– Tester tous les formulaires, incluant les filtres anti-spam, les réponses aux formulaires / emails, etc.
– Tester sans JavaScript, Flash et tous les autres plugins
– Vérifier que tous les liens externes sont valides

Sécurité / risques
– Configurer un plan de sauvegarde, et tester une re-mise en ligne depuis une sauvegarde
– Protégez toutes les pages sensibles (le BackOffice par exemple)
– Utilisez robots.txt si nécessaire
– Tests de sécurité / pénétration
– Configurer le serveur pour en pas afficher les alertes
– Vérifier l’espace disque
– Configurer des alertes via Email / SMS (pour les erreurs ou problèmes serveur)

Performance
– Test de montée en charge
– Vérifier l’optimisation des images
– Vérifier et mettre en place le cache quand nécessaire
– Vérifier le temps de chargement et le poids des pages
– Minimiser/Compresser les fichiers statiques (JavaScript/HTML/CSS)
– Optimisez votre CSS: utiliser des chemins courts vers les images, utilisez la nature du CSS c’est à dire l’héritage, etc.
– Vérifier que l’indexation de votre base de donnée soit faite correctement
– Vérifier la configuration à tous les niveaux (serveur web, base de données, et tout autre logiciel de gestion de contenu)
– Configurez un système de log de votre serveur (pour pouvoir comparer les log serveur/applicatifs)

Touches finales
– Créer des pages d’erreur / 404
– Créer un favicon

Après lancement

Marketing
– Marketing Social: Twitter, LinkedIn, Digg, Facebook, Stumleupon, etc.
– Soumettez votre site aux moteurs de recherche
– Mettez en place des pubs/AdWords si nécessaire
– Vérifier le format des résultats sur les moteurs de recherche

En cours
– Suivre et répondre aux retours (retours directes, sur les médias sociaux, chats via Google, etc.)
– Vérifier vos données analytics pour d’éventuels problèmes, les pages populaires et ajustez si nécessaire
– Mettez à jour le contenu

Si vous voyez des choses à rajouter ou à modifier, n’hésitez pas…

Backuper et remonter (simplement) une base MySQL via le Terminal

Publié le 28 January 2009, par Babozor

Je suis sûr que la plupart d’entre vous savent le faire, mais voici deux petites commandes qui je suis sûr (aussi) risquent d’en aider plus d’un…

Pour ça vous avez besoin de:
– un accès SSH vers le serveur en question (à voir avec votre admin préféré)
– un logiciel SSH (Putty pour Windows ou Terminal pour Mac/Linux)
– un accès et les droits suffisant vers la base MySQL

Backuper sa base simplement
commande super simple:

mysqldump –user=xxx –password=yyy nom_demabase > nomdemonfichiersql.sql

Et voilà… votre base nom_demabase est backupée sur le fichier nomdemonfichiersql.sql
Pour plus d’infos ou des trucs bizarres et autres options, vous pouvez aller regarder la doc de mysqldump

Remonter sa base simplement
commande encore plus simple

mysql –user=xxx –password=yyy nom_demabase < nomdemonfichiersql.sql

Et voilà… votre base nom_demabase a été chargée avec le contenu de nomdemonfichiersql.sql
Attention après un dump classique (comme vu plus haut), le fichier drop la table, re-créait la structure et ré-insère les données, donc attention aux pertes de données…

Bon voilà, deux commandes simples, que tout le monde doit (ou devrait connaître)

Web & Sécurité: deux micro-frayeurs… warning!

Publié le 21 October 2008, par Babozor

securite.jpg
[Mon ancien chat Gizmo qui veillait activement sur le routeur ADSL et le switch…]

Deux frayeurs à quelques mois d’intervalles… et un reminder: faites gaffe à vos mots de passe, on sais jamais ce qu’il peut vous arriver.

1. Tentatives de connexion SSH: mot de passe trivial
Il y a de cela quelques mois, quand j’étais encore dans une autre entreprise (pas chez Busineo)… petite frayeur du matin après analyse d’un fonctionnement bizarre du serveur de développement, je m’aperçois que quelqu’un en roumanie essayais pleins de login/mot de passe pour accéder en SSH sur le serveur et en a trouvé un (un log/mot de passe trivial, du genre paul/paul) avait essayé de se granter les droits root, heureusement sans succès.
Pas de dégâts (et débranchage de la prise éthernet dès que j’ai compris ce qu’il se passait), mais un petit coup de flip.
Conclusion: ne pas créer de mots de passe triviaux, toujours des mots de passes chiants à retenir mais plus ou moins safe.

2. Connexion compte gmail à distance (et c’est pas moi…)
Il y a environ deux semaines, je me suis aperçu que certains emails envoyés n’arrivaient jamais, pas même dans ma boîte SPAM de mon compte gmail. Intrigué je fouine un peu et utilise le très bon utilitaire qui permet de voir les dernières connexions… avec ô surprise, une connexion en IMAP depuis la pologne.
Grrr… changement de mon mot de passe Google dans la demi-seconde.
Apparemment j’ai dû utiliser le même mot de passe pour un service web auquel j’ai souscrit et pour mon compte gmail (pratique pour s’en souvenir, mais dangereux), donc depuis je fais ultra attention…
Je ne sais pas quelle quantité de données ils ont réussi à récupérer, mais maintenant je suis plus ou moins à l’abri (et puis rien de vraiment confidentiel dans mes emails, donc…)

Conclusion
Faire gaffe à ses mots de passe, en particulier votre email (mon centre névralgique de mon boulot et de toutes mes activités en ligne)… y’a pleins de vilains qui rôdent.

Windozien / Linuxien Wanted…

Publié le 22 August 2008, par Babozor

rec_win_linux.jpg

Voilà en réponse à certains commentaires justifiés l’annonce est lancée…
si vous êtes un Travailleur Du Web, que vous êtes sous Windows ou (et?) Linux, venez partager avec nous les différents logiciels qui vous permettent de travailler correctement… des tips qui vous boostent votre productivité, etc…

Je suis sur Mac et je me vois mal tester des logiciels sur des OS que je pratique pas ou peu (j’ai une Ubuntu sur l’ordi de ma fille, mais aucune machine sous Windows), donc si vous avez des choses intéressantes à dire sur ces deux OS, vous êtes les bienvenus.

Pas vraiment de contrainte, aucune obligation, juste partagez votre expérience avec les autres, on veut des trucs intéressants et cool…
Si ça vous intéresse, vous savez où me joindre: travailleursduweb [at] gmail [dot] com