Archive pour la catégorie ‘TDWCamp’

Charte Professionnelle des TDW – Enfin lancée… :)

Publié le 16 September 2009, par Christophe Zlobinski- Furmaniak

Il a fallu quelque mois, mais elle est enfin là, la Charte Professionnelle des Travailleurs Du Web  discutée au TDW Camp :)

La table ronde «Vers une Charte Professionnelle ? » a permis de déterminer que la création et la défense d’une entité de reconnaissance des compétences des professionnels du web était une demande motivée autant par les professionnels concernés que par les clients eux-mêmes.

L’objectif de cette Charte est de répondre au manque de réglementation dans notre profession, et de pouvoir répondre, pour les professionnels comme pour les clients, à cette question « Comment pouvoir faire confiance à un professionnel du web ? ».

Pour les professionnels, cela représente un document synthétique proche de la profession de foi, où le professionnel s’engage à un certain nombre de devoirs.

Pour les clients, cela représente une valeur sûre leur permettant de faire un meilleur choix dans la jungle des offres du marché.

Nous avons besoins de vous afin de valider ou non les premiers points de cette Charte, ainsi que la compléter avant la 2ème étape qui sera celle de la formulation définitive.

N’hésitez donc pas à la voter, la commenter, la trackbacker et la faire connaître:)

Site de la Charte : Charte Professionnelle des Travailleurs Du Web

TDWCamp – ce que j’ai appris en l’organisant

Publié le 29 April 2009, par Babozor

Promis ce sera le dernier post sur le barcamp de Samedi dernier… mais en même temps je penses que ce sera celui qui risque d’être le plus intéressant.
Le but est de faire un mini-debriefing avec les choses qui se sont bien passées et celles qui auraient pu être améliorés.

barcamp1.jpg

Savoir s’entourer
C’est la première leçon que m’a apporté cette organisation de barcamp, avoir des contacts, des potes ça aide (beaucoup!).
En effet grâce à l’amazing Mathieu Costes (de LaRuche et ExplorateurDuWeb) beaucoup moins de galères que prévu, puisque c’est lui qui m’a refilé de très bons plans (en particulier pour la salle et les tshirts), et éviter le boulot harassant de sélectionner salle et presta pour les tshirts (un grand merci à lui par la même occase et à son éternel sourire) est un très gros plus.
Ensuite et surtout merci aux autres potes qui m’ont filé un coup de main et tout particulièrement Fred, qui m’a soutenu, apporté des idées et offert un super coup de main logistique… il m’a baladé à droite à gauche avec sa voiture, aidé à trimballer le bordel à mettre en place le matin, etc… seul je m’en serais pas sorti ou alors pitoyablement. Donc merci à Fred et à tous les autres de bonne volonté.
Un dernier merci à ma femme: Ani, qui a rassemblé tout son courage pour affronter cette cohorte bizarre de geek et TravailleursDuWeb… et venir m’aider à mettre en place le matériel, etc. (elle a aussi supporté mes idées bizarres et farfelues depuis quelques années, ce qui lui vaut au moins un prix Nobel)

Impossible de tout faire tout seul
J’avoues je suis un peu control-freak sur les bords et j’aime bien, surtout pour une première fois, tenter de maîtrise le plus de choses… en tout cas au niveau de l’organisation. C’est rassurant (pour moi d’avoir le speudo contrôle sur les choses) mais pas ou peu jouable. On ne peut pas avoir les yeux partout, tout faire. Typiquement pendant le barcamp j’étais censé twitter avec le compte spécial TDWCamp, mettre à jour le wiki, etc… et en fait j’ai pas eut le temps. J’aurais pu confier cette tâche à quelqu’un d’autre mais j’y ai simplement pas pensé.
Pour le prochain, j’essayerais d’utiliser les énergies et volontés positives de tout le monde et tenter de déléguer un peu.

barcamp2.jpg

Quelques oublis mineurs
J’ai eut la chance pendant ce barcamp de ne pas avoir de catastrophe majeur: on avait du courant, du wifi, un lieu super cool, de la bouffe, mais certains oublis… que je mettrais dans ma liste pour la prochaine édition:
– café: ben ouais je suis pas accroc au café, donc j’en bois tout simplement pas, donc j’ai oublié de prévoir le café (heureusement Mathieu viellait au grain)
– couteau: à part quelques uns ramenés de ma cuisine, j’avais pas prévu de couteau en plastoc et j’avoues étaler les rillettes avec les doigts c’est pas top (ça aussi c’est noté)
– meilleur information: afficher clairement (et sans se tromper) le code d’accès wifi, le hashtag pour le barcamp (pour twitter, flickr), etc.

L’organisation: ne rien oublier – timing
Ma plus grosse peur en entamant l’organisation de ce barcamp était la masse de travail à fournir… et là semi-étonné puisque:
1. c’est pas la mort et pas aussi difficile que ce que je pensais (principalement dû au fait des bons plans tous cuits de Mathieu)
2. rien d’infaisable, au contraire
3. c’est le timing qui est crucial
La principale chose qui m’a aidé pour ce barcamp: des listes de choses à faire (sur mon fidèle TaskPaper), de gens à appeller, etc… découpés en plusieurs catégories:
– sponsors (les gens à appeler, rappeler, mailer, etc)
– lieu (câler la date, s’assurer des conditions, etc)
– goodies (les prestats, pseudo-design, commande, paiement, etc.)
– communication (ne pas oublier d’essayer de faire du bruit autour du barcamp, etc.)
Comme je le disais le plus dur était le timing, s’assurer que le jour dit tout soit là et prêt (voir même une semaine avant histoire d’avoir de la marge): bouffe, tshirt, stickers, etc. prendre en compte les délais de fabrication, de livraison, les impondérable, etc. Là encore coup de chance puisque tous mes interlocuteurs (LaStickerie, l’atelier des arcanes, mon charcutier) ont été plus que coopératifs, super sympas et très arrangeants (ce qui montre une fois de plus que s’entourer et/ou faire du business avec des gens avec qui le courant passe n’est jamais une mauvaise chose).

barcamp3.jpg

Tout l’argent sur la table
Le but n’était pas de se faire du fric ou d’épater la gallerie, mais d’avoir les meilleurs conditions possibles durant le barcamp… donc avec un budget correcte (puisque tout compris le budget global final s’élevait à 1850 euros), pas trop serré, ni trop large… mon but était que tout le monde se sentes bien. Au début j’étais parti sur un plan moisi de bourgeois, où j’ai passé une semaine à observer les menus bizarroïdes de traiteurs certes prestigieux, mais chers, et franchement quand je lis le menu, si on doit m’expliquer ce qu’il y a dedans c’est mal parti. Au bout d’un moment je me suis dit qu’il fallait recentrer le débat: si il y a bien une chose que je connais (et mon ventre peut en témoigner) c’est la bouffe.
J’ai donc décidé de voir ce que j’aimais et ce qui étais pratique à faire/manger… je suis allé voir le charcutier de mon quartier (qui fait de la charcutaille maison de ouf) lui ai fait une grosse commande, chopé 20 baguette dans la boulangerie qui claque à côté de chez moi (sélectionner des bons produits que je connais plutôt que des trucs de bourgeois), on a fait les courses avec Fred, et j’ai passé quelques heures à faire salade de riz et de pâte, et hop c’est plié.
Rien de follichon, mais on a utilisé les 500 euros de budget pour la bouffe à son potentiel maximum: de la bouffe de qualité, en quantité (les barcamps ça donne faim) des trucs que mon (gros) ventre à testé et approuvé. Je penses que globalement ça a été une bonne décision, puisque à vue de pif 80% de la bouffe a été avalée (le reste à été distribué ou fini un peu plus tard à LaCourDesMiracles) et avec plutôt du plaisir.
By the way un dernier grand merci à tous les sponsors qui nous ont suivi et fait confiance (et sans eux pas de barcamp): Busineo, Altaïde, Altrasys, Eklablog, Azimut, Bloxx

Donc plein de choses à retenir, principalement que un barcamp c’est cool quand on y participes et c’est rigolo et très instructif à organiser. Quelques petites choses à améliorer pour le prochain, mais globalement expérience très intéressante et très enrichissante, puisqu’elle m’a permit de toucher à un domaine inconnu: l’organisation d’événement.

Aucune idée de la date de la tenue du prochain (à vous un peu de le réclamer) et certainement la prochaine édition en province (pour casser un peu le parisianno-centrisme exacerbé)
Evidemment, comme d’habitude les commentaires sont les bienvenus.

TDWCamp – compte-rendu

Publié le 28 April 2009, par Babozor

Samedi dernier (comme certains doivent déjà le savoir) c’était barcamp pour les TravailleursDuWeb : TDWCamp

Une première pour moi puisque je passais du côté de l’organisation… une cinquantaine de participants, barcamp axé TravailleursDuWeb

camp_kevin.jpg

Un lieu exceptionnel
Première remarque: le lieu était juste exceptionnel, suffisamment de place, des chaises, du wifi… et aucun couac majeur du côté du Comptoir Général. Lieu au poil, prix correct, bref on y reviendra avec plaisir.

camp_ambiance.jpg

Hail to the sponsors…
Un grand merci aux sponsors qui ont permit que le barcamp se déroule dans les meilleurs conditions: ouvert à tous et gratuit.
Merci donc à: Busineo, Altaïde, Altrasys, Eklablog, Azimut, Bloxx pour leur participation et leur soutien.
Mon but en organisant ce barcamp était de tenter de mettre les meilleurs conditions possibles pour que les participants se sentent bien et puissent échanger un maximum, donc tshirt gratos commémoratif de l’évènement (ne m’en demandez pas il n’en reste plus, ils sont tous partis), stickers et de la bonne bouffe.
Je suis un peu partial pour faire une vraie analyse, mais l’ambiance m’avais l’air bonne…

camp_themes.jpg

Des ateliers passionnants
Le but d’un barcamp c’est avant tout de partager et de discuter… les participants donnant les thèmes qu’ils voudraient voir aborder durant la journée.
4 sessions, avec 3 ateliers par session:
1ère session: GTD, Web mobile, GTD KungFu
2ème session: Gestion de projet, Télétravail/Freelance, Monnaies
3ème session: Scop, Navigateur compliance, Charte professionnelle
4ème session: Community model/marque, Veille, Travail/vie

camp_karim.jpg

Un eeePC 1000H gagné… par Karim
Dernier petit truc, avec l’arrivée de Bloxx comme dernier sponsor surprise, on a pu faire gagner un petit cadeau sympathique: un eeePC 1000H (1Go de Ram, écran 10 pouces, 160 Go de HD, Bluetooth, Wifi, lecteur de carte, etc…) Tout le monde (ou presque) à joué et c’est la main innocente de Kadiatou qui a sorti le vainqueur: Karim (et donc bravo à lui).

Fini à La Cour des Miracles
Le barcamp c’est donc fini autour de 18h30 (on devait rendre la salle à 19h), avec l’arrivée impromptue post-manif anti-Hadopi de Korben et ensuite direction La Cour des miracles (rue du Nil à côté de sentier) pour finir la bouffe, boire quelques bières et blablater un brin.

A quand le prochain?
Aucune idée, puisque je m’auto-debrief au niveau organisation… mais j’avoues que l’expérience était globalement démentielle et qu’en organiser un autre (peut être en province?) me tente pas mal.

Quelques liens et retours du barcamp:
Tom’s Quest: http://www.tomsquest.com/blog/retour-du-barcamp-travailleurs-du-web/
Les photos de Seb (un des nos merveilleux sponsors): http://tdwcamp.altrasys.fr/index.php?/category/2
on en parle sur twitter: http://search.twitter.com/search?max_id=1636755715&page=1&q=tdwcamp
http://titaude30.wordpress.com/2009/04/25/tdwcamp/
Arnaud Vallière: http://www.valliere.eu/archives/1540-tdw-camp
Des photos sur Flickr: http://www.flickr.com/search/?q=tdwcamp&w=all&s=int

Pour finir deux petites vidéos:
Un petit timelapse (qui ne fais que 4 heures… la faute à MrBoo qui a bidouillé mon écran [j’ai des preuves] et donc EyeSight a photographié le plafond pendant les 4 autres heures… pas grave mais il sera puni)

TDWCamp Timelapse – 4h de barcamp en 2 minutes… from babozor on Vimeo.

Et un petit résumé de l’ambiance en vidéo

TDWCamp from babozor on Vimeo.

Réactions et retours d’expérience welcome…

Kungfu-Panda fait les courses – TDWCamp Spécial Edition

Publié le 25 April 2009, par Babozor

courses1.jpg

Et oui aujourd’hui à partir de 11h c’est la première édition du TDWCamp (70 participants inscrits sur le wiki)
Donc hier avec l’aide de Fred et de sa voiture c’était courses…

courses3.jpg

Pas mon exercice préféré de faire les courses dans ces gros hypermarché, mais un bon moyen de faire un seul voyage et de tout choper.
On en a profité pour rocker un peu le magasin… être sérieux (attention la bouffe c’est sacré) sans se prendre au sérieux voilà mon credo.

courses2.jpg

En tout cas plein de bouffe au TDWCamp, de la bonne charcutaille (de mon charcutier à côté de chez moi), du bon pain, des bonnes salades de riz et de pâtes, des chips, à boire, etc.

Un truc à gagner au TDWCamp?

Publié le 23 April 2009, par Babozor

cadeau_bloxx1.jpg

Ce n’est pas pour vous inciter à venir au TDWCamp (en fait un peu mais pas trop), mais pour cette première édition petite innovation, puisque je profites de l’arrivée surprise du dernier sponsor pour innover: et faire gagner un truc.
Quel truc, me direz vous?
J’en dirais pas plus… juste que ça a été laser-taggé avec le logo du barcamp et de notre merveilleux sponsor Bloxx et que c’est plutôt cool.
Des indices photos…

cadeau_bloxx2.jpg
Je penses qu’on fera un tirage au sort au milieu du barcamp pour le faire gagner… donc suspense!